Portail du patrimoine musical en Hainaut (XVIIe-XVIIIe siècles)

Un fonds musical inédit retrouvé à Soignies !

34 liasses de musique manuscrite viennent d’être redécouvertes à la collégiale Saint-Vincent de Soignies.

La collégiale Saint-Vincent de Soignies n’a pas encore livré tous ses secrets ! Grâce à la sagacité de Jacques Deveseleer, conservateur du Musée du Chapitre, 34 liasses de musique manuscrite viennent d’être redécouvertes et permettent d’enrichir le patrimoine musical hainuyer.

 

En 1967, l’ancienne bibliothèque musicale du chapitre de Soignies avait été déposée aux Archives de l’État à Mons – elle fait actuellement l’objet d’un inventaire détaillé par F. Guilloux. Certains documents (26 manuscrits et 33 imprimés musicaux) étaient néanmoins restés à Soignies : quelques grands livres de chœurs imprimés et manuscrits (graduels et antiphonaires) alors conservés dans la sacristie ainsi que l’exceptionnelle collection des œuvres autographes de Pierre-Louis Pollio (1724-1796), maître de musique à Saint-Vincent entre 1762 et 1784. Ils ont depuis lors été rassemblés au Musée du Chapitre qui en assure la conservation.

 

Les 34 liasses de musique redécouvertes viennent ainsi s’ajouter à cette collection sonégienne. Il s’agit pour l’essentiel de partitions et de matériel d’exécution datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle où se repèrent les noms des maîtres de musique successifs : 2 magnificat de Jacques Laurent Gossart (fl. 1711-1759), 7 motets de Théodore Delmoitiez (1733-1802), plusieurs dizaines d’antiennes et de motets de Pierre-Louis Pollio, 8 motets et psaumes de René Tiron (1761-1851) et plusieurs compositions anonymes. Ces documents ont fait l’objet d’un inventaire provisoire en vue de leur classement dans les Archives du Musée du Chapitre.

Publié Samedi 30 août 2014 • 1082 visites